Les meilleurs anti-ronflements naturels

Les meilleurs anti-ronflements naturels

Le ronflement peut être un problème gênant qui perturbe non seulement son propre sommeil, mais aussi celui de son/sa partenaire. Bien qu’ils soient généralement bénins, les ronflements peuvent impacter la durée et la qualité de son sommeil. Heureusement, il existe une multitude de remèdes naturels pour prévenir et réduire les ronflements.

 

1. Le duo anti-ronflement : huile d’olive et huile essentielle de menthe poivrée

 

L’huile d’olive, associée à quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, peut être un remède naturel efficace contre le ronflement. En effet, l’huile d’olive constitue un excellent lubrifiant pour les tissus de la gorge. L’huile essentielle de menthe poivrée, quant à elle, dégage une fraicheur puissante qui libère les voies respiratoires.

 

Ce remède naturel peut être consommé par voie sublinguale ou être appliqué sous forme de massage pour arrêter de ronfler. Pour ce faire, il suffit de masser doucement la mixture sur la partie supérieure de la gorge avant d’aller se coucher. Ces deux huiles aident à réduire les vibrations et atténuent donc les ronflements. 

 

2. Le gingembre, un anti-inflammatoire naturel

 

Le gingembre est reconnu comme étant un anti-inflammatoire naturel. Ce remède augmente la production de salive et réduit l’inflammation au niveau des voies respiratoires. Le gingembre peut également aider à apaiser les irritations de la gorge.

 

Pour arrêter de ronfler, il suffit de se préparer une infusion de gingembre en ajoutant quelques tranches de gingembre frais dans de l’eau chaude. Cette dernière est à boire, avant d’aller au lit, pour dégager les voies respiratoires et minimiser les ronflements.

 

3. L’huile essentielle d’eucalyptus, un décongestionnant naturel

 

L’huile essentielle d’eucalyptus est réputée pour ses propriétés décongestionnantes. Il faut savoir que les ronflements sont souvent dus au relâchement des tissus et à l’obstruction des voies respiratoires. L’eucalyptus représente donc l’une des meilleures solutions naturelles pour dégager les bronches et ouvrir les voies respiratoires.

 

Ce remède de grand-mère peut s’utiliser tous les soirs pour arrêter de ronfler. Pour ce faire, il faut diffuser le produit dans la chambre à coucher avant de trouver le sommeil. Le fait de respirer cette plante favorise une respiration plus fluide pendant la nuit. Et par conséquent, une meilleure respiration réduit les risques de ronflement.

 

4. L’huile essentielle de lavande, une alliée naturelle pour bien respirer

 

En plus de relaxer l’organisme, la lavande facilite la respiration naturellement. Elle peut être utile pour prévenir les ronflements car elle aide à déboucher le nez et les voies respiratoires encombrées. La lavande peut donc être utilisée, avant d’aller se coucher, pour mieux dormir.

 

Pour bénéficier de ses propriétés apaisantes, il suffit d’incorporer quelques gouttes de ce remède naturel dans un diffuseur installé dans la chambre à coucher. Il s’agit d’une excellente solution pour créer une ambiance calme et propice au sommeil.

 

Il est conseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux personnes sujettes à des allergies, de consulter l’avis d’un professionnel de la santé avant l’utilisation des huiles essentielles.

 

5. L’hydratation, le secret pour éviter les ronflements

 

Enfin, il faut savoir que manque d’hydratation peut entraîner un épaississement des sécrétions nasales et donc provoquer des ronflements. Il est donc conseillé de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée pour maintenir une bonne hydratation. 

 

Boire au moins 1,5 litres d’eau par jour permet de garder les voies respiratoires dégagées pendant la nuit. Si boire suffisamment est un défi, les eaux fruitées aromatisées sont une délicieuse option pour rester hydrater.

 

6. La position de sommeil, un élément clé pour bien dormir

 

La position de sommeil n’est pas en soi un remède naturel, mais elle joue un rôle essentiel dans la quête d’un sommeil réparateur. En effet, certaines positions de sommeil favorisent un meilleur sommeil de qualité.

 

Lorsque l’on a tendance à ronfler, il est fortement déconseillé de dormir sur le dos. Cette position favorise le relâchement de la langue, du voile du palais et de la luette pendant le sommeil. En obstruant les voies respiratoires, elle peut donc être à l’origine de ronflements. Pour arrêter de ronfler, il est préférable de dormir sur le côté. Si cela se révèle difficile, des pyjamas dotés d’une balle de tennis cousue dans le dos existent pour éviter de se tourner dans le lit.

 

Même s’ils sont généralement inoffensifs, les ronflements peuvent signaler la présence d’un trouble du sommeil connu sous le nom d’apnée du sommeil. Il est donc recommandé de solliciter l’avis d’un professionnel de la santé pour réaliser un diagnostic précis. Heureusement, il existe des traitements pour prévenir le ronflement et retrouver un sommeil de qualité.

© 2023 – CommentDormir TOUS DROITS RÉSERVÉS